Partagez | 
 

 Fix You [PV Lysianne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
FUROR ARMA MINISTRAT
avatar
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
21/05/2015
Ϟ Hiboux :
241


MessageSujet: Fix You [PV Lysianne] Jeu 2 Juil - 17:12


Fix You

La chaleur de ce fin de mois de Juin était presque étouffante et je me relevais lentement du lit dans lequel je tentais de dormir depuis plusieurs heures déjà. Le principal inconvénient au fait de dormir chez les Weasley était le fait que je faisais chambre séparée avec Adèle. Disons que ça ne se faisait pas vraiment de la dévergonder sous le toit de ses parents même si l’idée était tentante. La tentation était proche mais quelque peu inaccessible et ça ajoutait à mon insomnie de la nuit.

Lentement, je me relève de ma position allongée et m’assoit sur le bord du lit. J’attrape ma baguette et murmure un « Lumos » avant de me lever. Quitte à ne pas dormir autant étancher ma soif.

D’un pas que je veux discret mais qui me parait éléphantesque sur le sol grinçant de la vieille bâtisse je passe le couloir et les escaliers qui me mènent jusqu’à la cuisine. Je m’arrête quelques instants devant la chambre d’Adèle, hésitant quelques secondes à me glisser à l’intérieur et me coller à ma fiancée pour terminer la nuit mais je renonce.

Baguette fermement en main et lumière au niveau de la tête, je me guide dans cette demeure que je commence à connaitre à force d’y venir régulièrement. Si certains se méfient encore de moi à cause de mon nom de famille, et a raison, d’autres semblent ne pas tenir compte de cela. Je sais que la famille Weasley est tolérante, bien trop tolérante même et ça me posera sans doute des problèmes dans le futur.

J’attrape un fruit sur la table et je m’affale inélégamment sur l’un des canapés du salon, les pieds posés contre la table. Je n’ai même pas pris la peine d’enfiler autre chose qu’un boxer en descendant. De toute façon, les Yaxley sont connus pour leur manque de pudeur et leur tendance à se balader quasiment nu. Je n’ai pas honte de mon corps, bien au contraire.

Un bruit attire mon attention, quelqu’un qui se déplace dans la maison et je me redresse légèrement mordant dans la pomme que j’ai en main. Pas la mère, j’espère, je n’ai pas trop envie d’avoir une nouvelle discussion quelque peu houleuse avec elle. Ni le père d’ailleurs. Une des sœurs serait parfaite. Adèle ou même Lysianne.

Je ne connais pas vraiment bien la plus jeune des deux sœurs. J’avais entendu parler d’elle lors de vague discussion, de sa quasi phobie d’être touchée et de ses sœurs qui ne savent pas comment réagir face à cette situation. Je suis plutôt content qu’elle est comme ça. Cela m’évite des contacts physiques inutiles et me permet de garder mes distances.

Avec le temps et quelques discussions, j’ai vraiment appris à apprécier la jeune fille qui arrive à me sortir de mes idées sombres en m’engageant dans des conversations et en m’obligeant à réfléchir à mes réponses. La vie ne doit pas toujours être facile pour quelqu’un comme elle. Ou bien ce point de vue m’est propre, moi qui aime m’épancher dans les plaisirs de la chair de manière quasiment compulsive.

Passion partagé par mon garde du corps qui a pour une fois un temps libre loin de moi, personne ne m’agressera ici et les défenses magiques semblent solides. Au manoir, c’est diffèrent. Si les défenses sont fortes, les défenseurs sont moindres et je n’aime pas l’idée que mon frère ou ma sœur soient en danger à cause de moi. Arsène c’est une paire de main supplémentaire et quelqu’un qui a juré solennellement de mettre ma sécurité en avant et de garder mes secrets. Sans ça, le jeune homme n’aurait jamais été engagé.

Des pas léger se font entendre, des pieds descendent l’escalier et je fixe la personne, levant ma baguette pour identifier la rouquine face à moi. Lysianne. Je lui fais un léger sourire, me levant du canapé pour avancer vers elle avec ma démarche naturelle de prédateur. Je m’arrête à quelques centimètres d’elle.

« Tu n’arrives pas non plus à dormir ? » je lui demande en murmure.

Peut-être qu’elle a juste besoin de boire, peut-être qu’elle ne me servira pas de compagnie pour la nuit. Bien sûr en toute chasteté et amitié. Même si elle était tout à fait charmante. Ou peut-être qu’elle réussira à m’occuper l’esprit avec ses questions parfois indiscrètes. J’aime à penser que nous avons développé une sorte de complicité.
AVENGEDINCHAINS

_________________

Revenge is Passion
Vengeance is Justice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Neutre
inter spem et metum
avatar
Ϟ Champ libre :
Now he's moving close,
My heart in my throat.
I won't say a word,
But I think he knows...
That I've hardly slept,
Since the night he left.
His body always kept,
Mine inside of it.
Keep the nightmares out,
Give me mouth to mouth.



Ϟ Sorcier depuis :
17/05/2015
Ϟ Hiboux :
543


MessageSujet: Re: Fix You [PV Lysianne] Jeu 9 Juil - 22:49

Fix you × ft. Alexius&Lysianne



Tu avais du mal à dormir, tu te tournais, retournait, dans ton lit. Incapable de couper tes pensées, incapable de faire taire ton cerveau. Tu pensais à beaucoup trop de choses et surtout tu étais ici. Tu étais à la tanière des Weasley, ce n’était plus ton chez-toi, tu l’avais fui. Tu avais décidé de prendre ton envole, toi Weasley brisé. Et tu ne te sentais plus réellement à ta place ici. Tu étouffais, ta propre existence était comme une torture. Tu étais coincé dans des faux semblants qui te rongeaient. Tu faisais comme si tu allais bien, mais au fond, tu te sentais simplement anormale et plus le temps passé moins tu avais l’impression que tu allais t’en sortir. Et à chaque fois que tu venais ici, c’était la même chose, les interrogations de tes parents sur ta condition. Comme si tu n’étais définie que par cette tare, cette peur du contact.
Puis il faisait chaud, du moins tu avais chaud, c’était insoutenable, c’était principalement pour cette raison que tu sortis de ta chambre. Enfilant un débardeur pour cacher un minimum de peau car tu dormais uniquement vêtu d’une culotte. Baguette à la main tu entrepris de descendre les escaliers, silencieusement, sur la pointe des pieds, chaque marche.
Arrivée finalement au rez-de-chaussée, toi qui te pensais seule te trouvas nez à nez avec Alexius. Fiancé de ta sœur, à l’image d’Adèle il était parfait. C’était ce que tu entendais dès que ta sœur parlait de lui. De toute manière, elle réussissait tout ce qu’elle entreprenait, ses fiançailles en étaient l’exemple. Ton beau-frère était bien évidemment beau, c’était une évidence qu’une fille comme ta sœur allait finir avec un homme de cette prestance. Cela t’avait toujours mis mal à l’aise, les hommes beaux. Car justement, ils t’incitaient à regarder plus que nécessaire leurs visages, fascinée par les traits de leurs visages.  
Tu remarquas sa tenu, ce qui mit le feu à tes joues et détourner le regard alors qu’il te demandait si tu n’arrivais pas à dormir. Tu acquiesças de la tête, mordant tes lèvres, car la situation était légèrement déconcertante. Vous étiez peu vêtu, qui plus est, mis à part ton frère, tu n’avais jamais vu d’homme en caleçon.
Tu te dirigeas d’abord vers la cuisine, saisissant une bouteille de Whisky, puis te dirigea vers le canapé, faisant un signe de tête à Alexius pour qu’il te suive. Tu aimais bien parler avec lui, il était gentil. Du moins, c’était ce que tu aimais penser, tu aimais ça plonger ton regard dans le sien et te perdre dans des discussions que tu n’osais avoir avec personne d’autre. Peut-être que cela l’amusait de te voir aussi ignorante sur les choses de la vie. Mais il finissait toujours pas te répondre. Tu pris place en tailleurs sur le canapé, ouvrant finalement la bouteille pour en avaler une partie de son contenu. Une fois ta soif étanchée, tu l’as posa au sol. «  J’ai plus réellement l’habitude de dormir ici… ça me fait toujours bizarre. Et toi, pourquoi tu n’arrives pas, à dormir ? » tu murmurais, tu avais peur de parler trop fort et de réveiller toute ta famille. Et la égoïstement, tu voulais garder Alexius juste pour toi donc il n’y avait pas intérêt que l’un d’eux se lève.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
 

Fix You [PV Lysianne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lysianne - Not just stories
» Les dinosaures mangent l’homme. Et la femme hérite de la Terre. | Lysianne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperius Curse :: Royaume Uni :: Autres destinations-