Partagez | 
 

 Conflit d'intérêts [Pv: Phin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neutre
inter spem et metum
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
23/06/2015
Ϟ Hiboux :
134


MessageSujet: Conflit d'intérêts [Pv: Phin] Jeu 24 Sep - 19:08

Conflit d'intérêts [Phin]

Debout face à mon adversaire, je l'observais attentivement, étudiant sa gestuelle et ses expressions faciales. C'était un homme imposant, et sur de lui, trop peut être. Nous nous saluâmes et nous détournions l'un de l'autre, je m'éloignais de quelques pas avant de me retourner pour lui faire face à nouveau, en position d'attaque. L'arbitre compta jusqu'à trois et nous attaquâmes en même temps. Je m'y attendais, aussi je n'étais pas resté immobile, et j'esquivais sans difficulté son sortilège. Il réussit également à bloquer le mien mais je profitais de la seconde qu'il perdit à parer pour attaquer encore sans lui laisser de répit. Par mon assaut soutenu de maléfices, je l'obligeais à rester sur la défensive, prenant ainsi l'avantage du combat. Il arrivait malgré tout à me renvoyer certains sorts. Il était très bon, on ne pouvait pas le nier mais je restais meilleure. A présent, il n'essayait même plus de contre attaquer, se contentant de parer encore et encore. Je savais ce qu'il tentait de faire, il espérait attendre que je m'épuise pour reprendre l'avantage sauf que c'était moi qui menait la danse et j'avais bien plus d'endurance que lui. Je lançais des attaques sournoises, visant aussi bien ses jambes que sa tête et ses flancs de façon à le déstabiliser et l'obligeant à bouger sans cesse. Seulement, ce petit jeu pouvait durer encore longtemps, alors au bout d'un moment je décidais qu'il était temps d'en finir. Faisant mine de faiblir, je lui laissais à dessein une ouverture et comme je l'avais prévu, il s'y engouffra tête baissée. Je souris. Il ne pouvait pas attaquer et parer en même temps. Tout en plongeant sur le côté pour éviter son sort, je lui balançais un sortilège cuisant pour l'obliger à lâcher sa baguette et un accio plus tard, celle ci atterrit dans ma main victorieuse. Je l'avais désarmé et je remportais le duel.

« Félicitations Miss Rosier, vous êtes une adversaire redoutable. » me complimenta-t-il tandis que nous nous serrions la main après que je lui ai rendu son arme. Je me contentais de répondre avec un sourire aimable, parfaitement consciente de mes compétences et sachant que dans une situation réelle, je ne me contente pas de balancer quelques sorts cuisants et autres expelliarmus.  « Allez vous participer au championnat des baguettes de fer à la fin du mois ? »

« Je vais y réfléchir.» Répondis-je très sincèrement. Je n'avais jamais vraiment recherché la gloire, les médailles et la notoriété, préférant l'ombre et le secret, mais après tout, ça ne pourrait pas être si mal pour une fois d'être reconnue officiellement pour quelque chose. Ce n'était pas vraiment comme si je pouvais me vanter en société de mes talents comme tueuse professionnelle.

La séance d'entrainement de duels étant terminée, je transplanais au manoir pour prendre un bain et me changer avant de passer chez les Black. Un peu plus tôt dans la journée j'avais en effet reçu une note de Phineas me demandant si je pouvais passer dans la soirée. Je devais avouer que je m'interrogeais sur  les motifs de cette soudaine invitation. Je savais de part Lucius qu'il traversait une très mauvaise passe, ce qui n'avait rien de très étonnant entre la perte de son travail et de sa femme, mais il était resté assez vague sur les détails. A vrai dire, je me demandais si le sorcier qui avait l'habitude d'être un homme respectable était réellement devenue la loque humaine que son frère semblait dépeindre. Je supposais que j'allais bien vite le savoir. J'avais à peine posé un pied à la maison que je fus accueillie par moi fidèle elfe de maison qui sans me laisser le temps d'en placer une, accouru vers moi avec une enveloppe que je reconnaissais entre mille.

« Maitresse, vous avez encore reçu du courrier !»

Depuis quelques mois, et plus précisément depuis ce fameux bal du ministère, je recevais par l'intermédiaire de mon contact de l'Allée des Embrumes, plusieurs propositions de contrats par semaine. Je jouissais désormais d'une certaine réputation dans le milieu et grâce à la presse, nombreux étaient les gens à avoir entendu parler de Black Baccara. En plus, je crois que la peur et la paranoïa rendaient les gens complètement fous, il suffisait que leur voisin les regardent de travers pour qu'ils s'imaginent que c'était un mangemort et qu'il voulait les tuer. Comme naturellement le ministère ignorait toutes ces lettres alarmistes, fantasques et complètement irrecevables de dénonciation ou de demande de protection sans fondement, ils se tournaient vers moi. Et je ne parlais même pas des amoureux de la théorie du complot convaincus que le ministère était corrompu et que la justice était aux mains des mangemorts - non pas qu'ils aient totalement tords d'ailleurs, j'en savais quelque chose.  Quoi qu'il en soit, moi, je n'en avais jamais rien eu à faire de savoir si mes cibles étaient innocentes ou coupables. Je me moquais bien que de soit des gens très bien ou les pires psychopathes du coin tant qu'on me payait suffisamment. Evidemment, je ne pouvais pas accepter toutes les demandes et d'ailleurs je n'en avais pas envie. J'appréciais quand même d'avoir un peu de temps libre pour moi, ne serait-ce que pour faire du shopping ou m'occuper de ma manucure, et ma situation financière était présentement des plus confortables. Si j'avais choisi de faire ce boulot à la base, c'était non seulement parce que ça payait bien et que j'étais douée pour ça, mais aussi pour ne pas être emmerdée par des horaires de bureau contraignants ou une surcharge de travail. Je ne conservais que les offres les plus intéressantes en terme de profit. Et d'ailleurs, j'envisageais sérieusement d'augmenter encore mes tarifs.

« Laisse ça dans le bureau Skivvy, je m'en occuperais plus tard. » Indiquais-je simplement à mon serviteur en songeant que j'aurais grand besoin d'un foutu secrétaire pour faire le tri.

Je me préparais rapidement, m'habillant avec une élégante robe rouge sombre très raffinée. Je passais une courte cape noire sur mes épaules, assortie à mes escarpins et quelques instants plus tard, je m'éclipsais en direction de la demeure de Phineas Black. J'espérais qu'il avait une bonne raison de vouloir me voir et qu'il ne m'avait pas simplement demandé de venir pour tuer son ennui. Bon, en principe j'appréciais sa compagnie mais après ce que m'avait dit Lucius, je craignais un peu le pire. Il valait mieux qu'il ne compte pas trop sur moi pour compatir à la disparition de feu son épouse ou le soutenir pour la perte de son emploi. C'était pas ma faute s'il n'avait pas été fichu d'assurer ses arrières. Avançant avec souplesse et assurance, je remontais l'allée jusqu'à la lourde porte d'entrée de la bâtisse et sonnait à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
 

Conflit d'intérêts [Pv: Phin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperius Curse :: Royaume Uni :: Autres destinations :: Wiltshire-