Partagez | 
 

 (neph) follow the reaper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mangemort
corruptus in extremis
avatar
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
25/07/2015
Ϟ Hiboux :
52


MessageSujet: (neph) follow the reaper Sam 25 Juil - 1:55


Nephtys Isis Shafiq
NOM : Shafiq. Nom que toute ta famille porte. Mais c'est un nom sur lequel tu es mitigée. Quoique... Ce n'est pas sur le nom que tu es mitigée, mais sur les gens qui le portent. Après tout, toi, ce nom te va à merveille, et tu lui rends hommage. Tu ne peux pas vraiment dire ça des autres personnes de ta famille. Ils te font honte. PRÉNOM(S) : A croire que déjà à ta naissance, tes parents savaient que tu seras reliée à la mort sous au moins une de ses formes, tu portes les prénoms de deux déesses égyptiennes veillant sur les morts. Nephtys est le prénom sous lequel on te connait. Vous avez des points commun toutes les deux. Elle était connue pour être la maitresse d'Osiris. Son frère. Ou tes parents ont un don de voyance, ou le destin essaye de nouvelles blagues. Puis, Isis, qui passons le fait qu'elle aussi aimait son frère, était une déesse funéraire. Et la sœur de Nephtys. Avec qui Osiris l'a malencontreusement trompé. Et avec qui il a eu un enfant. Non mais, ça te parait évident, tes parents t'aimaient, dés ta naissance. ÂGE : Tu as vingt-cinq ans. C'est aussi l'âge de ton frère jumeau, et vous êtes les deux plus grands de la fratrie. A croire qu'après vous, ça a été la décadence. Vos autres frères et sœurs te feraient presque pleurer tellement ils sont ridicules. Mais tu n'as encore rien fait de ta vie. Tu es loin d'avoir accompli tout ce que tu voulais accomplir. Vingt-cinq peut-être. Un quart de siècle, oui. Et encore tant de choses à vivre. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Tu es née le Cinq Juin 1955. Ce n'est pas une date que tu aimes retenir. Après tout, c'est le seul jour où tu retournes dans la maison familiale. Et ils te fêtent alors votre anniversaire à Amon et à toi. Comme deux jumeaux tout beaux tout bien. La blague. Tu es née au Caire. Et tout allait bien. Tout allait bien jusqu'à la naissance des autres morveux derrière. Et vous avez déménagés. Et depuis, c'est la descente aux enfers. Pas que ça te pose problème, cela dit. SANG : Tu es une Shafiq, une sang-pur. Et tu es prête à doloriser quiconque en douterait. Bon, tu ne te conduis pas comme une sang-pur basique, mais ta famille non plus après tout. Et puis, tout ça, c'est de leur faute. Pour un peu d'histoire, ta mère était la dernière Poliakov sang-pur existante. Déjà, ça annonce la couleur. Incapables de tenir une lignée de sang-pur vivante ces pas doués. Puis ton père était un Shafiq. Le point historique honteux est désormais terminé, pour plus d'informations, faut faire des recherches ou demander à tes frères et sœurs. Après tout eux, ils seront ravis de répondre. Et même avec le sourire. Ridicule. MÉTIER : Tu as trois métiers. On pourrait imaginer qu'une sang pur n'a même pas besoin d'un seul métier. Ou qu'elle en aurait besoin d'un, pour faire bonne figure. Alors c'est ce que tu fais. Tu travailles au département de la coopération magique internationale. Et c'est franchement pas intéressant. Alors tu y mets du piment en réussissant à arranger la venue de sorciers étrangers pour un cabaret avec lequel tu es...familière. Ce qui nous amène à tes deux autres boulots. Au filet du diable. Personne ne sait que tu y bosses. Sauf Lucius Black, Milady Rosier et ton frère jumeau, Amon. Tu portes un masque lorsque tu y es. Tout le temps. Tu es la fille masquée, qui a un numéro à elle le soir. Tu te déhanches pour enflammer des vieux pervers, tu fais monter la température pour qu'ils veuillent plus et qu'ils se dirigent vers d'autres services du filet du diable. Oui. Tu es danseuse. Et serveuse. Lorsque tu as fini de danser, tu descends de scène, et tu amènes les verres aux gens dans la salle. Qu'ils veuillent plus. Toujours plus. SEXUALITÉ ET STATUT : Tu fais des bêtises. C'est quelque chose d'évident pour toi. Et tu le fais exprès. Dans le but de faire des bêtises. Mais ton orientation sexuelle n'a jamais changé. Tu as toujours été hétérosexuelle. Et jamais ne te viendrais l'idée d'essayer quoique ce soit avec une femme. Enfin après tout, sait-on jamais. Ça pourrait être la goutte qui ferait déborder le vase pour ton père. Quand à ton statut. Tu es célibataire. Heureusement, sinon le malchanceux auraient plusieurs fois été cocu, faut dire ce qu'il en est. Ton père va bientôt te fiancer. Tu ne sais pas si c'est l'ironie de savoir que c'est la seule chose un peu près sang-pur qu'il ait fait qui te fait rire, ou celle de savoir que ton futur fiancé a toute une famille mangemort. De toute façon, depuis tes dix-sept ans, tu es amoureuse de la même personne. Le fait que ce soit ton jumeau n'est qu'un détail sans importance. ANCIENNE MAISON : Tu as été à l'école magique d'Afrique du Nord. Tout le début de tes études. Puis tes parents, merci à Zohar, ont décidés de déménager en Angleterre. Et Amon et toi avez eu le droit de rejoindre Poudlard, comme ça, en plein milieu de vos études. Tu penses que c'est la principale raison de ta haine envers Zohar. Lorsque ce cher directeur vous a posés ce choixpeau sur votre tête, alors il a à peine hésité avant d'énoncer le nom de Serpentard. Après tout, tu rates rarement tes buts premiers. Et la manipulation est une matière dans laquelle tu excelles. Oui, les mensonges, le chantage psychologique, c'est ton domaine tout ça. CAMP : Depuis peu, tu es chez le mangemorts. Tu as torturé ta première victime il y a moins d'une semaine lors d'une mission. Et avant de le faire, tu pensais réellement que ça te ferait quelque chose, mais...non. A croire que tu es prête à tout, vraiment tout, pour arriver à tes buts finaux. Toi faisant partie des mangemorts est déjà blessant pour ton père, alors tu cherches à atteindre un haut rang. Tu fais partie de la masse de petits soldats  qui obéissent aux ordres des supérieurs. Et puis ça te va bien. BAGUETTE : Ta baguette est en aubépine. Tu l'as depuis tes onze ans, tu n'en as jamais changé. Le cheveu à l'intérieur est un cheveu de vélane ce qui rend ta baguette presque aussi capricieuse que toi. Au moins, vous vous accordez. Elle fait trente centimètre. Pile. Et elle est plutôt rigide. Faute à ton manque d'ouverture d'esprit probablement.

1 ~ Que penses-tu de la situation du monde magie imaginée par la Ministre de la Magie, Millicent Bagnold ?
Ça ne te fait clairement ni chaud ni froid. Après tout, ce n’est pas comme si tu allais te frotter à eux si jamais ils parvenaient à obtenir leur place dans le monde sorcier. Et puis au fond, les pauvres sorciers nés moldus sont déjà pas gâtés par la nature à cause de leur sang, alors si en plus on les oblige à vivre loin de leur famille… Quoique, après tout, ce serait peut-être un service à leur rendre. La famille n’est parfois pas un cadeau. Mais de toute façon, c’est de la politique cette histoire. Et la politique, ça ne t’intéresse pas, ça ne t’a jamais intéressé. Bon après bien sûr, le souci, c’est que plus de moldu signifie forcément plus de mixité des sangs, et ça, rien que l’idée te fait froncer le nez. Surtout que quelque chose te dit que tes sœurs seront les premières à vouloir prendre pour mari un moldu. Ridicule. Au final toi, tu n’as pas d’opinions arrêtée sur le sujet, mais si un jour, ils venaient à être intégrés, alors tu changerais de trottoir en les voyant arriver. Ce ne serait pas digne de pour une sang-pur de faire autrement.
2 ~ Que penses-tu de toute cette guerre ? Te concerne-t-elle directement ?
Cette guerre semble être une analogie de ce qui se passe dans ta propre famille. Lorsque dehors, les gens se battent pour des idéologies pro sang-pur, contre ceux qui n’acceptent que très mal la suprématie de ces derniers, dans ta famille, c’est toi, contre les autres. Tu voulais vivre comme une sang-pur, une vraie. Comme ce que le dictait ton sang et cette autre branche des Shafiq. Mais tu n’as jamais pu. Alors maintenant, cette guerre te sert de vengeance. Cette douce atmosphère de haine te sert pour accomplir la destruction de ta branche de la famille Shafiq. Elle te sert pour réaliser tout ce qu’il y a de plus honteux. Pour apporter déshonneur sur cette famille qui se dit la tienne. Sur cette famille qui se dit sang-pur. Sangs-purs se prétendent-ils ? Alors déshonorer comme des sangs-purs ils seront. Tu feras tout pour t’en assurer. Et alors peut-être que pour une fois, ils se sentiront comme des sangs purs. Cette guerre, elle te sert. Disons que tu y prends parti en gage de remerciement.

We've all got both light and dark inside us.
☸ Tu aimes lire. Ce n’est pas quelque chose que tu cries au monde entier, car c’est une caractéristique digne de ces intellos de Serdaigle. Mais c’est un peu un péché mignon. Tu aimes savoir que tu es cultivée. C’est digne d’une sang pur d’être cultivée. Alors, quand t’as du temps libre, ce qui en ce moment, n’est pas trop le cas, tu lis et tu apportes de nouvelles informations à ton cerveau déjà bien rempli.

☸ Quoique tu fasses, tu comprends toujours les tenants et les aboutissants. Tu as toujours été assez intelligente pour comprendre dans quoi tu te fourrais avant de commettre un crime, même l’irréparable. Tu sais ce que tu fais, et tu ne fais que très rarement quelque chose sans avoir réfléchi avant. Tu as assez de place dans la tête pour un fil conducteur dirigeant ta vie. Un fil que tu as créé grâce à cette intelligence que tu revendiques.

☸ Il t’est déjà arrivé de t’assoir sur un banc et de ne rien faire pendant toute la journée, juste à regarder les gens passer. Suite à quoi, tu allais voir les personnes que tu avais observé, et tu étais capable de leur soutirer tout ce que tu voulais. Lui était passé le matin avec une blonde, et l’après-midi avec une rousse, il finira donc sa nuit avec une brune au risque que tu ailles le révéler. Tu observes avec patience, et tu obtiens ainsi quasiment tout ce que tu veux.

☸ Tu n’aimes pas la solitude, c’est quelque chose qui te répugnes. Tu aimes être entourée, si possible de gens inférieurs à toi. C’est digne des sangs-purs. Alors tu as plusieurs groupes d’amis, desquels tu passes de l’un à l’autre, sans faire attention à leurs sentiments, mais en prenant soin de les garder prêt de toi tout de même. Et puis s’ils décident de s’en aller, tu es quelqu’un de sociable qui se trouve des amis facilement. Un de perdu, dix de retrouvés n’est-ce pas ?

☸ Tu n’as jamais eu besoin d’hésiter avant de faire quoique ce soit. Tu y réfléchis, longuement, mais lorsque le temps d’agir arrive enfin, alors tu es plus vive que la foudre. Tu agis rapidement, souvent sans trop te faire percevoir. Puis, cette vivacité ne se retrouve pas que dans tes actes. Tu comprends aussi rapidement lorsque l’on te parle de quelque chose. Tu arrives aussi à entrevoir ce que les gens veulent de toi avant même qu’ils ne t’aient révélés leurs réels desseins. Tu as aussi tendance à réagir au quart de tour, bien que ce ne soit pas réellement une bonne chose en toutes occasions.

☸ Tu n’as jamais aimé tourner autour du pot. Lorsque tu veux quelque chose, tu le dis. Ou tu le prends sans demander d’avis. Mais jamais tu ne tourneras autour du pot pour obtenir quelque chose. Pour toi, être directe est quelque chose d’important. A quoi sert d’user sa salive si finalement, ce que l’on dit revient au même que si on ne l’avait pas fait ? Tu ne trouves pas qu’orner une demande de fanfreluche soit quelque chose de bien. Pour cette raison, tu annonces dès le début la couleur de la conversation ou de la demande que tu vas avoir.

☸ Tu aimes créer toute sorte de plans étranges. Tu aimes pouvoir créer le désastre de ta famille. Tu aimes pouvoir être celle qui aura inventé le moyen d’amener la honte sur les Shafiq. Et pour monter les plans machiavéliques, tu es quelqu’un d’extrêmement imaginative. Tu as toujours de bonnes idées, et elles ne cessent jamais d’influer, comme si elles étaient toujours de plus en plus nombreuses. Et ce n’est pas ça qui va te déranger après tout. Plus tu as d’idées machiavéliques, mieux c’est.

☸ Tu ne vis plus chez tes parents, tu as arrêtés de vivre chez eux dès que tu es sortie de Poudlard. Tu es probablement une des Shafiq les plus indépendantes. Quoique, Zohar a tendance à vouloir te battre sur ce niveau-là. La différence entre elle et toi, c’est qu’elle aime encore passer du temps avec votre famille. Pas toi. D’ailleurs, ce n’est pas qu’à propos de ta famille. Tu détestes compter sur les autres. Dans ton esprit, c’est toi, contre les autres.

☸ Tu ne lâches que très rarement les tâches que tu entreprends. Tu n’aimes pas abandonner, et lorsque tu échoues, tu n’hésites pas une seule seconde avant de recommencer. Et si tu échoues une nouvelles fois, tu recommences encore, et de nouveau, et ce jusque tu y arrives. Tu es une fille persévérante. Et lorsque vraiment tu ne parviens à rien, alors tu utilises quelqu’un d’autre pour qu’il le fasse à ta place, en dernier recours. Mais tu arrives toujours, toujours à tes fins. D’une manière ou d’une autre.

☸ Tu prends rarement les choses importantes avec l’importance que tu devrais leur accorder. Tu aimes réagir à tout avec une ironie affolante. Tu aimes tout faire différemment. Et surtout tout faire différemment que ta famille. Parce qu’après tout, tu voudrais faire pareil que les autres familles de sangs-purs, mais comme c’est une chose impossible pour toi, tu prends le contre-pied de tout. Tu es une fille cynique, et tout le monde le sait. Tu as un humour noir, méchant et dégradant, et qui représente pourtant tellement bien le monde qui t’entoure.

☸ Tu fais la fête, tu bois, tu fumes, tu te drogues. Digne d’une sang-pur ? Non, pas vraiment et alors ? Digne de quelqu’un qui fait ce qu’elle veut ? Oui. Et c’est ton cas. Tu travailles au Filet du Diable. Tu es une fille débauchée. Et tu ne le caches à personne. Ce petit bout de femme appétissant est débauché. Mais elle est masquée. Et personne ne sait qu’elle est sang-pur. Presque personne. Tu aimes le vice, tu aimes la luxure. Est-ce réellement une si mauvaise chose ?

☸ Tu as toujours voulu ce que les autres avaient. Tu as toujours eu envie d’être une vraie sang-pur alors que tu voyais des filles de famille sang-pur se pavaner dans les fêtes, toi tu n’y étais pas convié. Tu as toujours vu ses filles être mariée, avoir un avenir tout tracé, alors que tu devais travailler pour construire le tien. Tu as toujours été une vilaine envieuse. Et ce n’est pas quelque chose dont tu as particulièrement honte. Après tout, tout le monde le sait. Tu es celle qui a toujours eu ce que les autres voulaient, mais qui a toujours voulu ce que les autres avaient.

☸ Tu aimes passer pour une gentille fille, faire en sorte que les gens t’apprécient, user de ruse et d’artifices pour obtenir ce que tu veux. Le sourire en coin est quelque chose que tu connais par cœur, et que tu maitrises à la perfection. Tu es fourbe et, tel Tartufe dans ses accoutrements divers, aimes te jouer des personnes innocentes sur qui tu comptes pour un jour obtenir ce que tu veux. Tout a un but, rien n’est fait par plaisir, mais les tromper est quelque chose que tu es bien obligé de faire. Tu as besoin d’eux pour accomplir ton dessein. Qu’ils le veuillent, ou non.

☸ Étant l’aînée d’une fratrie nombreuse, si on oublie ton frère qui est né quelques minutes avant toi, tu as appris à protéger ce qui t’appartenait. Les jouets, les vêtements, la relation avec les parents, fut un temps du moins. Tu as appris, dés jeune à ne jamais prêter, à ne jamais donner. Et désormais, le monstre vert te suit partout. Tu es jalouse. Tu es possessive. Tu ne supportes pas que ce qui est à toi finisse dans les mains d’autrui. Aujourd’hui, tu ne t’attaches que très rarement à des objets, et encore moins à des gens. Mais lorsque c’est le cas, alors ils deviennent rapidement tes propriétés, que personne d’autre que toi ne doit toucher.

☸ Une âme d’enfant dans un corps de femme qui n’attend qu’une dernière vengeance avant de vivre une période trop vite abrégée. Pas tes propres soins. Voilà ce que tu es. Voilà pour que tu ne te balades jamais sans une pièce de mornille, un jeu de carte sorcier et des dés moldus. En général, tu renies ce qui vient du monde moldu, mais les dés est une invention si parfaite. Les jeux de hasards te sortent de ta monotonie, et une personne en particulier semble pouvoir en profiter plus que les autres. Micha et ses défis, Micha et ses paris, Micha et ses demandes toujours plus loufoques les unes que les autres. Micha qui a su révéler la joueuse compulsive en toi.

☸ Tu as toujours eu le don de tendre ta main au bon moment, de prendre ce que l’on te proposait, et de ne jamais rien donner en retour lorsqu’on ne te le demandait pas. Tu as toujours demandé plus que ce que l’on te donnait gracieusement, poussé jusqu’au maximum la gentillesse des gens qui t’entouraient. Tu as toujours été opportuniste, utilisé les gens, en les remerciant rarement, pour tes propres desseins, qu’ils soient bons ou maléfiques. Tu as toujours su être là où il fallait, quand il le fallait, pour prendre les opportunités que la vie te tendait.

☸ Tu es de celle qui fait des caprices à ses parents lorsqu’elle veut un jouet pour Noël, mais qu’elle n’obtient qu’un chien. Tu es de celle qui refuse d’abandonner une idée avant que celle-ci ne soit acceptée par le plus grand nombre. Tu es de celles qui campent sur leurs idées, et n’est pas né celui qui l’en fera décamper. Tu es têtue comme une mule, et refuse que quoique ce soit ne te soit refusé. Tu as souvent une seule idée en tête, celle de vengeance, et cela fait huit ans que personne n’est parvenu à te faire changer d’avis.

☸ User de tes poings ne t’a jamais effrayé. Valkyrie vengeresse des temps modernes, ton but final mérite bien quelques coups perdus. Puis tu es sanguine, tu t’énerves pour un rien. Tu as du mal à contrôler la colère qui t’envahis, lorsque que quelqu’un ou quelque chose te déplait ou te trahi. Tu es violente, et tu fais peur. Pour toi, le venin de la parole est quelque chose de puissant, mais seules les personnes pour lesquelles tu as atteints un niveau de haine extrême y ont droit. Pour les autres, ta violence est brut, physique, douloureuse. Tu marques les gens pour que jamais ils n’oublient ce que l’on gagne à t’énerver.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Mangemort
corruptus in extremis
avatar
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
25/07/2015
Ϟ Hiboux :
52


MessageSujet: Re: (neph) follow the reaper Sam 25 Juil - 1:56


Until the very end

old loves they die hard, old lies they die harder. i wish i had an angel for one moment of love

egypte, 1964
Tes petites mains fines et menues apportent doucement le tissu pour le poser sur tes lèvres et sur ton nez. L’air est irrespirable, et la tempête de sable bien trop forte. « Nephtys, rentre à la maison. » Mais Amon est là dehors, quelque part, et tu refuses de rentrer sans lui. Alors telle une guerrière, tu avances, prenant à chaque pas le risque que ce bout de tissu s’envole, que le sable t’étouffe. Tu prends le risque de finir ta vie sur du sable meurtrier pour retrouver ton frère qui a disparu. Puis un chuchotement, une voix, douce et reconnaissable. Tu suis cette voix, arrivant finalement sous un refuge de fortune, fait de branches tenues par la magie. « Neph’, t’es irresponsable. Pourquoi tu m’as suivi ? » Il a neuf ans, mais il parle déjà comme un vieux crouton, et ça te fait doucement rire. Un rire enfantin, angélique. A cette époque, tout allait encore bien. Doucement, ses bras s’entourent autour de toi, te protégeant comme un cocon de papillon. Et tu restes là, ton bout de tissu sur le visage. Et des gens passent, ne comprennent pas comme des bout de palmiers peuvent rester en place contre une tempête de cette envergure. Mais vous ne les voyez pas. Vous dormez, l’un protégeant l’autre, et vous rêvez de ne jamais quitter cette proximité.

filet du diable, 1980
« Nephtys, écoute-moi. » Mais tu refuses de l’écouter. Il te ment. Ils te mentent tous. Pourquoi est-ce qu’il ne peut pas arrêter de prétendre ? « Non Amon, toi tu m’écoutes. Qu’est-ce que tu veux hein ? Dis-moi. Regarde-moi dans les yeux et ose me dire en face ce que tu me veux. » Il baisse la tête. Son regard ne rencontrera jamais le tien alors qu’il demandera timidement à ce que tu rentres avec lui, chez lui. Et tu n’en feras rien. Peut-être que s’il t’avait écouté. Peut-être que s’il t’avait regardé dans les yeux, alors tu l’aurais accompagné. Mais au lieu de ça, tu souffles longuement et tu tournes les talons. « Barre-toi Amon, je veux plus te voir ici. » Et alors que tu vois son regard se perdre sur ton corps, tu attaches ton masque et pose un pied sur scène. Tu te retournes une dernière fois. « Tu ferais mieux de t’en aller avant que Zohar ne te trouve ici et pense que son frère est un gros pervers. » Et tu montes sur scène. Et tu danses. Et tu défoules ta frustration sur une piste que tu commences à connaître par cœur. Et tu regardes le public. Et il est là. A te regarder. Un désir ardent, interdit, dans les yeux.

egypte, 1965
Tu marches en famille, mais comme seule, comme une âme sans but dans les rues du Caire. Vos cousins sont venus de Londres cet été. Et tu rigoles en les voyant transpirer comme s’ils ne pouvaient faire autrement. La chaleur est accablante, mais ils sont sorciers après tout, ils devraient pouvoir faire quelque chose contre ça. Alors tu les regardes, tu les observes, et tu vois qu’en fait, aucun ne semble vraiment souffrir. Alors tu vas les voir. Et lorsque ton cousin le plus âgé te voit arriver, il te sourit. « Viens Nephtys, je dois te parler. » Alors tu le suis. Et il t’emmène dans un endroit, caché par des pierres d’une hauteur vertigineuse. « Tu sais qui je suis ? » Un hochement de tête de ta part, un faible sourire de la sienne. Pauvre âme innocente. Ce jour-là, ce qu’il te dit n’a aucun sens. Mais lorsque tu comprendras enfin la portée de la pureté du sang, alors ces paroles seront le mantra auquel tu te rattacheras. « Des sangs purs se doivent d’être fiers et de vivre comme des sangs purs. Pas comme de vulgaires sangs mêlés tout au mieux. Vous n’êtes pas dignes des sangs purs. »

ministère de la magie, 1978
« Je sais ce que tu fais Nephtys, ce n’est pas digne d’une sang pur. » Ce même cousin, ce même venin. Sauf qu’aujourd’hui, tu sais te défendre. Tu sais faire jouer tout un tas de choses, surtout chez les hommes, qui te font sortir de ce genre de situation. Innocente ta voix, aussi innocente que toi tu ne l’es pas. « Je ne vois pas de quoi tu parles. Développe. » Sensuelle cette voix, et trop peu présente cette distance entre vos corps. Trop présent ce sourire sur tes lèvres qu’il ne semble pas pour quitter des yeux. Pervers. Comme tous les autres. « Tu…tu voles… Papiers… Faux... Cabaret... Ministère. » Les coins de tes lèvres se lèvent vers le coin de tes yeux. Un sourire. Et toi qui pensais avoir été discrète. « Ce que tu dis n’a aucun sens cousin. » Il baisse les yeux. Essaye de se recentrer, mais tu ne te dégage pas. Tu ne t’en vas pas. « Ce… Ce n’est pas bien Nephtys. » Tes lèvres s’approchent de lui, de son oreille. « Et alors ? Tu vas aller me dénoncer ? Comme un lâche. Comme un chien, la queue entre les jambes. Ce n’est pas digne d’un sang pur ça. » Éclair de compréhension dans ses yeux marron. Ces paroles qui se retournent contre lui. Il est la raison de tout ça et il gardera pour lui ce qu’il a découvert, parce qu’il en est le responsable.

poudlard, 1967
« Regardez… » « Il parait qu’ils viennent d’Afrique. » « Ils sont en deuxième année et ils sont arrivés que cette année. » Vous êtes observés, et la main chaude dans la tienne n’est pas suffisante. Tu es une honte ambulante. Pourquoi ça t’arrive à toi ? Saleté de Zohar. « Amon… » Une plainte. Il n’a pas été réparti à Serpentard, à Gryffondor lui. Avec un autre garçon. Qui dit rien. Qui vous observe. « Je dois aller en classe Nephtys… » Il lâche ta main et s’en va. Et l’autre s’approche. Il sent bon. « T’es une sang-pur ? » Tu hoches la tête et il semble perdu. Regardant ailleurs. Il lance une pièce, et lorsqu’il la regarde, et il sourit. « Je m’appelle Micha. » Il te tend sa main, tu la prends. Décharge électrique, chaleur désagréable. Une impression de tromper ton frère. « Je t’accompagne en classe ? » Tous tes sens disent non. Mais tu dis oui. Parce que Micha est beau. Micha est rassurant. Micha ne parle pas de vous. Micha est intriguant. Micha est différent.

ruelle cachée, 1977
Démarche féline. Choc final. Lèvres retrouvées. Entrouvertes. Langue chaude et rassurante. « Pile ou face ? » Tu souris. Et lorsqu’il te caresse les cheveux, tu ronronnes presque. Relation semblant interdite. Sang impur dans ses veines. Sang souillé. Sang moldu. « La mise ? » Il sourit contre tes cheveux, et souffle doucement. L’obscurité vous entoure, personne ne vous voit. « Pile, on va chez moi. Face, on va chez toi. » Tu rigoles doucement, et le repousse. « Tu m’avais habitué à plus intéressant. » Son sourire carnassier, mystérieux. Ses yeux perçants, ton cœur qui s’accélère. Amon te fait ressentir ça. Et lui. « Pile, on va chez moi. Face… Tu ne travailles plus jamais au Filet du Diable. » Blocage. Immobilisation. Secret dévoilé. « Comment tu sais ça ? » Il ne sourit plus. Il te caresse les cheveux. « Je le sais, c’est tout. » Il sait toujours tout. Tu fermes les yeux quelques secondes. « Lance. » Il sourit, il lance. La pièce fait quelques tours dans les airs. Et retombe dans sa main. Elle repose là, la réponse. Et alors que tu relâches la pression, ses yeux s’emplissent de larmes qui ne couleront jamais. Il n’a pas perdu. Pas complètement. Mais il n’a pas réussi à te sauver. Pas cette fois-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Neutre
inter spem et metum
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
09/05/2015
Ϟ Hiboux :
311


MessageSujet: Re: (neph) follow the reaper Sam 25 Juil - 14:24

han t'es beauuuuu cam avec marie awi
j'adore l'idée d'une shafiq en pro-pur, j'ai hâte de voir ce que ça va donner russe
rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Neutre
inter spem et metum
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
23/06/2015
Ϟ Hiboux :
134


MessageSujet: Re: (neph) follow the reaper Sam 25 Juil - 14:32

Le changement de sexe t'a plutôt bien réussi yay
J'ai hâte de lire la suite de ta fiche lulu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Mangemort
corruptus in extremis
avatar
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
25/07/2015
Ϟ Hiboux :
52


MessageSujet: Re: (neph) follow the reaper Sam 25 Juil - 14:35

Merci Sansa ** J'espère que t'aimeras la suite cutie

Et Milady, t'as vu ça ? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (neph) follow the reaper Lun 27 Juil - 9:25

Cam dead
Il est trop génial ton DC avc tropdesentiments
Et puis l'avatar havesex
Bon réserves moi un lien hein perv
Sinon re-bienvenue quand même mdr
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Chief Warlock
DURA LEX, SED LEX
avatar
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
07/04/2015
Ϟ Hiboux :
234


MessageSujet: Re: (neph) follow the reaper Lun 27 Juil - 19:32

Bienvenue dans le monde sorcier !

Et bien, voilà une fiche étonnamment courte. yay Et un personnage qui détonne bien avec le précédent. Je n'aimerait pas être le Papa Shafiq avec une telle fille dans ses rangs. Have fun !

Tout le staff a l'heureux honneur de te souhaiter la bienvenue sur Imperius Curse. I love you - Même Dumbledore et Voldemort sont prêts à faire la fête à coup de baguettes, de flammes et de sang. N'est-ce pas magique, merveilleux ? Petit(e) veinard(e) ! - Tu peux désormais poser tes bagages, retirer tes chaussures, mettre tes pantoufles et ta chemise de nuit ; bref, mets-toi à ton aise, les (groupe à insérer ici) t'accueillent sans chichis. friends
Si tu veux devenir un sorcier accompli, il suffit de passer par - pour te faire plein d'alliés, d'ennemis et d'amis tout simplement. Crois-moi, ce sera mieux que d'être abandonné, seul au monde, tu vois le genre -, là aussi - beaucoup de sorciers célèbrent ont des journaux intimes ou des carnets de route relatant leurs aventures, sinon, comment peut-on écrire des biographies à leur sujet s'ils n'ont pas gardé leurs souvenirs comme Dumbledore ? -, - sait-on jamais que tu sois de ceux qui hurlent à la pleine lune ou qui rêvent éveillés - et encore si tu n'as pas de partenaire en tête - ce serait dommage que tu ne croises jamais personne sur ton chemin à moins que tu ne sois schizophrène -. Et parce qu'il n'y a pas de quartier sorcier sans un bon pub, n'hésite pas à rejoindre notre pub personnel qui se trouve juste . Pour le reste, prends le temps de découvrir là où tu pourras mettre les pieds.
Si tu as des questions, n'hésite pas à harceler – gentiment évidemment – l'un des membres du staff. Nous sommes là pour ça ! Par contre, ça ne nous dérange pas d'être soudoyées avec des chocogrenouilles ou des dragées de Bertie Crochue. C'est tellement délicieux, vous comprenez ! nyuh

_________________
Ceci est le compte fondateur, merci de ne pas envoyer de mp.
Adressez-vous directement à Phineas Black ou Alexius L. Yaxley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imperius-curse.forumactif.org
 
 
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (neph) follow the reaper

Revenir en haut Aller en bas
 
 
 

(neph) follow the reaper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (neph) follow the reaper
» I'll follow you until you love me, Papa~paparazzi ! [Pv Sasuke]
» Follow me in Wonderland ~
» FOLLOW ME DEEP SEA BABY~ ft. keelan
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperius Curse :: Dossiers du Ministère :: dossiers des sorciers :: Sorciers validés-