Partagez | 
 

 Gadriel Rosier | Beautiful Bastard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neutre
inter spem et metum
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
13/07/2015
Ϟ Hiboux :
51


MessageSujet: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 15:39


Gadriel Rosier
NOM : Rosier. Pas le genre de famille populaire qu'on aime fréquenter. Ils sont durs les rosiers, cruels les rosiers, même envers leurs propres membres. Les gens sont mal à l'aise face à eux, ils ne savent jamais sur quel pied dansé. On les invite aux réceptions et autres événements du monde de la haute, mais uniquement par bien séance. On dit qu'ils ont tendance à tuer les nouveaux nés les plus faibles, à pratiquer des sacrifices, à être de grands adeptes de la magie noire depuis des générations et des générations, mais ce ne sont que des rumeurs, personne n'a jamais rien pu prouver. PRÉNOM(S) : Gadriel. ÂGE : vingt six ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE : sept mars mille neuf cent cinquante quatre, dans un hôpital de Londres. Il n'en sait pas plus, ce genre de choses ne l'intéressent pas. SANG : Bien que personne n'ait jamais connu l’identité de son père, au vu du caractère très communautariste de sa mère, il ne fait pas de doute quant au sang qui pouvait couler dans les veines du père de son enfant. Sa date de naissance permet néanmoins de réduire le champ des possibilités, car sa mère se trouvait alors en Australie quand elle a conçu Gadriel. Il est donc probable que son père face partie des familles de sang  pur de ce pays, comme il est également probable qu'il s'agisse d'un sang pur d'un tout autre pays, de passage à la même période qu'elle en Australie... Quoi qu'il en soit, Gadriel n'a jamais montré d’intérêts pour l’identité de son père, de toutes manières, sa mère a emporté son secret dans sa tombe il y a des années, alors pourquoi se torturer l'esprit avec ça? MÉTIER : Gadriel passe le plus clair de son temps à faire des allers-retours entre le 18A chemin de Traverse et les divers endroits où il lui arrive d'avoir rendez-vous pour son travail. Pour ceux qui ne le savent pas, au 18A chemin de Traverse se trouve le siège d'Obscurus Books, une maison d'édition d'importance qui emploie Gadriel comme Éditeur depuis un certain temps maintenant. Il s'avère que le jeune homme est doué pour dénicher de bons auteurs et les plier aux dates de parution avec un talent sans égal. SEXUALITÉ ET STATUT : Hommes, femmes, pourquoi se fixer des limites? Autant profiter de l'instant présent et savourer ce qui s'offre à soit s'en se prendre plus la tête que ça. Gadriel est très honnêtement bisexuel, il ne s'en cache pas parce qu'il ne voit pas de quoi il devrait avoir honte. Il ne vous demandera certainement pas ce que vous faites de votre cul alors nul besoin de s'intéresser à ce qu'il peut bien faire du sien. ANCIENNE MAISON : Le choixpeau à un instant hésité avec la maison de Rowena, mais il a bien vu ensuite que ce qui animait le cœur du jeune garçon de onze ans n'était pas une simple soif d'apprendre, mais de posséder, de croître et ce peut importe les moyens employés, ce qui explique pourquoi il a finit par lui préféré la maison de Serpentard. CAMP : Il n'a pris sa place dans aucun groupuscule, qu'importe les idéaux proposés dans un camp ou dans l'autre. Oh il se doute bien de ce que beaucoup pensent sur son compte et ce que certain espèrent de lui, mais il est trop égoïste et intéressé par sa petite personne pour jouer les petits guerriers assoiffés de sang ou d'idéalisme. BAGUETTE : Aubépine, crin de sombral, trente deux centimètres et soixante dix millimètres, elle s'avère être aussi complexe et capricieuse que son maître, tantôt de lumière, tantôt de ténèbres. Une baguette somme tout assez souple qui accompagne Gadriel où qu'il soit.

1 ~ Que penses-tu de la situation du monde magie imaginée par la Ministre de la Magie, Millicent Bagnold ?
On sait déjà très bien ce que les moldus pensent des sorciers, il n'y a qu'à voir ce qu'ils leurs ont fait subir dans le passé. Ils n'ont pas changé quoi qu'on en dise, ils ne sont pas plus évolués qu'à l'époque, peu importe les progrès qu'ils ont fait d'un point de vue technologique, scientifique ou autre, ils n’accepteront jamais ce qui est différent d'eux, surtout si la chose en question s'avère être plus puissante et inexplicable face à leur science chérie. Gadriel ne comprend pas pourquoi la Ministre actuelle pense que les moldus sont maintenant aptes à les accepter; ils ne l'étaient pas par le passé, ne le sont pas aujourd'hui et ne le deviendront pas demain. Gadriel a en effet une bien piètre opinion des moldus, ce n'est pas pour autant qu'il envisage de se battre à mort pour les exterminer, il préfère laisser faire les choses et advienne que pourra.
2 ~ Que penses-tu de toute cette guerre ? Te concerne-t-elle directement ?
Gadriel trouve le fait que des sorciers s’entre-tuent consternant et tout à fait désolant... désolant de voir que ça risque de lui coûter des ventes! Franchement est-ce que tous ces illuminés pensent un peu à lui? Nan, évidement, ils préfèrent penser aux moldus, aux histoires de sang etc etc... Ok il n'est pas du tout fan des moldus, mais de là à mourir pour ça, hors de question! Il aimerait que les choses se calment, que cette guerre cesse maintenant avant qu'il ne perde encore plus de potentiels clients, voir pire... d'auteurs! Ils espèrent au moins qu'eux seront épargnés, sinon il peut dire au revoir à  son travail!

We've all got both light and dark inside us.
Sa mère l'a mis au monde à l'âge de dix-neuf ans, elle n'a jamais avoué qui était son père à qui que ce soit. Les Rosier l'ont renié et chassé de leur famille aussitôt qu'ils l'eurent appris. Ils l'ont laissé devenir une loque misérable, ne lui prêtant main forte en aucune occasion. A sa mort, à l'âge de vingt-sept ans, un oncle à elle, un veuf de soixante-sept ans dont la fortune s'était baptise grâce à la vente de pierres rares et précieuses, fut envoyé pour récupérer Gadriel et le prendre chez lui pour l'élever comme une fils. Si elle avait été reniée, il était hors de question de laisser un mâle de leur sang finir aux oubliettes.
Gadriel est devenu un garçon souriant, poli, qui a l'air on ne peut plus charmant avec son visage innocent, mais ce ne sont hélas que des apparences. Il n'est courtois que lorsqu'il y trouve un intérêt, souriant pour se rendre sympathique et qu'on ne le prenne pas au sérieux, c'est tout. Il est froid à l'intérieur, il ne veut rien comprendre d'autre que son propre intérêt, se forçant à croire que seul l'argent et le profit feront son plaisir. Il est déjà brisé à son âge, il se refuse à la compassion ou l'empathie. Il préfère écraser le peu de conscience qu'il a encore à grands coups de talon. Il ne connait pas le bonheur, il feint de ne pas s'en soucier, il détruit pourtant tout ce qui pourrait le lui apporter. Durant sa scolarité il passait plus de temps à jouer les papillons qu'à aller en cours. On lui prête même une relation avec un membre du corps professoral, mais la chose n'a jamais été officiellement confirmée, bien qu'un nouveau professeur ait subitement donné sa démission en cours d'année...  
Il est devenu éditeur pour Obscurus Books, suite à la rencontre de son propriétaire lors d'une soirée, lui ayant toujours été un grand dévoreur de livres, a eu avec ce vieil homme une longue conversation à propos de leurs opinions respectives en matière littéraire. L'échange se poursuivant, l'interlocuteur de Gadriel lui a parlé d'un poste qui se libérait suite à la démission d'un de ses collaborateurs. S'en suivi une période d'essai très courte, car Gadriel montra très rapidement des capacités indéniables dès le début de sa prise de fonctions. Il est devenu avec le temps le plus rentable des employés de la maison d'édition et est pressenti comme le prochain propriétaire ce celle-ci, mais si cela devait se produire réellement, cela n'arriverait pas avant la mort de l'actuel propriétaire, soit pas avant plusieurs années .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Neutre
inter spem et metum
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
13/07/2015
Ϟ Hiboux :
51


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 15:40


Until the very end

Another Perfect Day
Allongé sur le parquet à côté d'elle, il respire lentement, les yeux à moitié ouverts, les yeux à moitié clos, il ne sait pas vraiment. Il a huit ans, il est tout petit encore à côté d'elle. Il tourne la tête vers elle et du bout des doigts il glisse une mèche de ses longs cheveux entre ses doigts de gamin. Elle ne l'aurait jamais laissé faire ce genre de choses en temps normal. En temps normal, c'est drôle comme expression, est-ce que les choses ont jamais été normal ? Il ne sait pas depuis combien de temps il est là maintenant, il est fatigué, tellement fatigué. Au loin il entend quelqu'un qui monte les marches en bois de l'immeuble Londonien dans lequel il vit avec sa mère depuis toujours. Ce n'était pas grand, ce n'était pas beau, il y avait des créatures qui rampaient partout entre ces murs, mais c'était là qu'on avait obligé sa mère à vivre, pour avoir commis l'irréparable : lui donner la vie. On ouvre la porte dans un grand fracas, un homme pointant une baguette devant lui s'avance, accompagné d'un second. « Par M... Emmenez-le » Est-ce qu'il les connait ? Il ne lui semble pas les reconnaître, il les entend à peine échanger quelques mots encore après ça. Il s'accroche à la mèche de cheveux de sa mère alors qu'il sent son corps se soulever dans les airs la lui faisant lâcher, non sans en garder quelques-uns entre ses doigts amaigris. Le premier homme s'avance en couvrant la moitié de son visage, pourtant on y devine encore la grimace de dégoût qui s'y est dessiné. C'est vrai que ça pue et que maman est toute flétrie...Si il y avait moins d'insectes sur elle, elle pourrait avoir l'air juste endormis. Ce n'est pas le cas pourtant, il le sait, elle ne se réveillera pas, ce n'est pas le genre de sommeil dont on peut s'extirper, même avec la magie. Le mériterait-elle si la chose avait été possible ? Elle qui laissait son enfant seul pendant des jours, elle qui le nourrissait à peine, qui le regardait avec mépris et qui n'était jamais parvenu à l'aimer ?

&

Il referme d’un geste la boucle de sa ceinture et tend la main vers sa chemise, rencontrant une résistance. Il arque un sourcil et dessine un sourire au coin de ses lèvres. « Je dois y aller » La femme allongée sur le lit, tenant d’une main le bout de sa chemise le regarde avec un air amusé et cache son sourire derrière les draps qui ont, il y a un instant, accueilli leurs ébats. C’était la première fois que Gadriel s’adonnait à ce genre de plaisirs, du moins avec quelqu’un, sa main droite ne devait pas réellement compter... « Restes encore un peu » Il baisse la tête, la secoue d’un air navré, comme s’il l’était réellement. « Mon oncle ne va pas tarder à rentrer, je dois être là à son retour » Elle pousse un profond soupir et se laisse retomber en arrière, lâchant sa prise pour prendre une pause lascive. Sa silhouette, si féminine, si bien dessiné, réclame ouvertement sa présence, mais il n’a pas le temps pour ça. Il lui tourne le dos et enfile sa chemise. Alors qu’il l’a boutonne, elle se faufile derrière lui et passe ses mains sur son torse, empêchant sa progression. Elle dépose un baiser au creux de son cou et vient lui mordiller l’oreille. Il sent une chaleur monter entre ses reins, mais il n’y tient pas compte et se libère d’elle, pour finir de s’habiller « Arrêtes ça » dit-il sans y mettre la douceur à laquelle elle est habituée, il le sent dans son regard, il a oublié son masque un instant, c’est sa faute. Il lui adresse un large sourire amusé. « Si tu continues je ne pourrais jamais arriver à te résister ! » il rit, il rit bien, il a l'habitude de faire semblant, mais du coup il ne sait pas s'il a déjà eu envie de rire sincèrement. Elle se mord la lèvre inférieure puis va chercher un peignoir en soie qu'elle enfile avec grâce. Elle fait retomber ses cheveux sur ses épaules, ne cessant de le regarder. Elle s'approche, passe son doigt sur le contour de sa mâchoire en souriant. Elle est si satisfaite, de lui comme d'elle-même, ça la rendrait presque moins attirante, mais peu importe, ce n'était rien. Il sort de la pièce sans un mot, bien qu'il sente qu'elle s'apprête à lui dire quelque chose, il feint de ne rien en deviner. En descendant l'escalier de la somptueuse demeure bourgeoise, il croise un jeune garçon de son âge. « Rosier? Qu'est-ce que tu fous là ? » « Oh t'avais oublié des trucs chez moi l'autre jour... j'ai tout donné à ta mère » Il se pinça les lèvres et continua son chemin.

&

Elle entre dans sa chambre en sanglotant, elle se précipite vers lui, n'attendant qu'une chose de sa part. Il la prend dans ses bras sans douceurs, fermement presque à lui en faire mal. Ce qu'elle peut être conne. Il passe une main sur sa tête pour la calmer et y dépose un baiser. Elle continue de pleurer, de renifler et pendant ce temps elle salie sa chemise avec le sang qui la recouvre. « Je... je... » « Tais toi » Il la coupe et ressert son étreinte. C'est bien l'une des rares personne avec qui il n'a pas besoin de faire semblant. Ils se connaissent depuis longtemps, elle a toujours su voir au travers de ce qu'il montrait et lui en a toujours été autant capable à son sujet. Il sait ce qui lui arrive, ce qu'elle a fait, pourquoi elle l'a fait. Il ne la juge pas pour ça, elle est juste une idiote parmi tant d'autres. Dans un autre monde sans doute aurait-il, lui aussi, été dans sa situation, peut-être même que dans ce monde-ci il finira par le devenir lui aussi. Peu importe. Lentement il l'emmène dans la salle de bain, la déshabille et fait couler l'eau sur sa peau couverte de sang et de crasse. Ses larmes se mêlent à l'eau qui glisse sur son corps diaphane, elle se tourne vers lui et plonge son regard dans le sien. Elle le fixe. Il sait bien ce qu'elle veut alors il retire juste son t-shirt et se glisse sous l'eau à ses côtés. Elle le caresse fébrilement, il l'embrasse sur les lèvres, dans le cou, sur les épaules, ses poignets, partout, sans s'arrêter un instant. C'est comme si chaque baisers lui redonnaient un peu plus de vie. Elle essaye de prononcer son nom, mais n'y arrive même plus. Quand il finit par se fondre en elle, elle en oublierait presque que ce soir elle a tuée un homme, un homme innocent, pour la cause.

&

Il s’approche du lit du vieil homme d’un pas lent, chaque pas lui paraient plus lourds que le dernier. Le bruit de sa respiration bruyante lui tire une grimace qu’il ne se force pas à réprimer. Le bruit du tissu froissé lui fait relever la tête et il le voit qui le fixe de ses yeux délavés par le temps. Il finit son approche et se retrouve à ses côtés. « Enfin tu es là » « J’étais occupé » « Moi aussi... à mourir » Il lève les yeux au ciel. Il en fait trop c'est ridicule, surtout venant de sa part. Ce qu’il peut être mélodramatique à l'approche de la fin, ça fait déjà la septième fois qu’il lui dit qu’il va rendre son dernier souffle... Déjà que cela ne lui faisait pas grand chose à l’origine, maintenant ça a même finit par l’agacer au point qu’il se verrait bien presser les choses lui-même, surtout pour faire cesser cette horrible façon qu’il a de respirer. « Tu ressembles vraiment à ta mère » Il se crispe, il n’a pas envie d’entendre ça, c’est vraiment loin d’être un compliment pour l’un comme pour l’autre et il n’a pas l’impression que le vieil homme le penserait réellement s’il était dans son état normal, c’est la fatigue qui le fait délirer. « C’est... flippant, merci ! » « Imbécile, elle était incroyable » « Je n’aurais pas dit mieux... Tu ne veux pas me parler d’autres choses ? exemple : une cachette remplis de tes fameuses petites pierres, un secret quelconque qui me rapporterait quelque chose... » Le vieil homme tousse en riant et met un moment avant de reprendre son souffle. « J’étais sérieux là... » « Je sais, mais je sais aussi que tu as déjà conscience que tu seras très loin de manquer de moyens à ma mort » « Alors abrèges, il y en a qui n’ont pas prévu de mourir aujourd’hui » Un instant passe, le silence se fait entre les deux hommes de la famille Rosier. Tout ça n’est qu’une grosse perte de temps, il ferait mieux de partir. Peu importe s’il l’a élevé ses dernières années, ce n’est pas par charité qu’il l’a fait, encore moins par amour. Est-ce que ce mot à même une signification quelconque pour ceux de leur espèce ? « C’est à propos de ton père » Il secoue la tête « Je ne veux pas savoir » « Ta mère » « Je ne veux pas savoir » A quoi il joue? Il ne devrait pas insister, il le sait, il le connait. « écoutes moi ! C’est un an... » Gadriel pousse un profond soupir de colère et se saisit d’un geste brusque, mais net, de l’oreiller qui soutenait son aîné avant de le recouvrir avec « J’ai dit : Je... ne... veux... pas...savoir ». Il finit par cesser de s’agiter là dessous. Il lui avait pourtant dit d’arrêter, c’est sa faute, pas la sienne, sa faute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 15:52

BIENVENUUUUUE !!!!
Bonne chance pour ta fiche **

Et puis, Rosier quoi... think
Nous faudra un lien
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 15:57

ça c'est une fiche déjà bien avancée cutie
le personnage promet gosh ! et puis ce avatar yay j'aime beaucoup
en tout cas bienvenue dans le coin et have fun nyuh
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Neutre
inter spem et metum
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
23/06/2015
Ϟ Hiboux :
134


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 16:20

Welcome ! nyuh I love you
J'aime déjà ce personnage, suffisamment abimé et perturbé pour être un digne représentant de la famille Rosier angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Mangemort
corruptus in extremis
avatar
Ϟ Champ libre :

Quand tes rêves t'échappent et que les seuls qui se réalisent sont les pires de tous et que le sang se fige. je veux cacher la vérité mais avec ce monstre à l'intérieur il n'y a nulle part où aller. ne t'approche pas trop c'est sombre à l'intérieur, c'est là que se cachent nos démons

Ϟ Sorcier depuis :
14/05/2015
Ϟ Hiboux :
249


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 17:15

Bienvenue parmi nous ! Les rangs des Rosier grossissent Nik heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
admin
FUROR ARMA MINISTRAT
avatar
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
21/05/2015
Ϟ Hiboux :
241


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 17:36

Salut ! Bienvenu à toi yay

Très bon début de fiche, j'ai hate d'en lire plus perv

Je ne connais pas ton avatar think Très bon choix de famille cependant yay

Si tu as des questions n'hésites pas, ma boite mp et celle d'Aileen sont ouvertes. alexiuslecochon

_________________

Revenge is Passion
Vengeance is Justice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 17:46

Ce personnage yay J'aime beaucoup ce que je lis
Bienvenue parmi nous lovee
J'adore ton avatar perv
Réserves moi un lien avc
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Neutre
inter spem et metum
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
13/07/2015
Ϟ Hiboux :
51


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 18:01

Camille Merci Ce sera avec plaisir pour le lien évidemment!

Beryl awi Merci, mais restes à bonne distance (je sais que c'est dur...), sinon le monsieur qui te précède risque de mal le prendre

Milady merci cousine :heartlove:

Niklas jolie prénom Merci! Les rangs des Rosier grossissent pas tant que ça... en tous cas Gadriel prend pas trop de place lui...  miguel  arrow

Alexius Merci je n'y manquerais pas! Je vais peut-être m'arrêter là, j'avais pensé à un passage de plus, mais j'hésite à le mettre ou à me le garder sous le coude pour un futur scénario...

Elsa *non non je n'entend pas la chanson de la reine des neiges dans ma tête, non non non* Merci en tous cas, ça fait très plaisir, je te réserve un lien sans problèmes rouquine! nyuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Neutre
inter spem et metum
avatar
Ϟ Champ libre :
Now he's moving close,
My heart in my throat.
I won't say a word,
But I think he knows...
That I've hardly slept,
Since the night he left.
His body always kept,
Mine inside of it.
Keep the nightmares out,
Give me mouth to mouth.



Ϟ Sorcier depuis :
17/05/2015
Ϟ Hiboux :
544


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 19:04

Oh un nouveau, bienvenu big grin
Je m'attendais pas à en lire autant sur ton personnage alors que tu débarques à peine !
J'aime beaucoup, c'est prometteur , de plus je suis totalement fan de ton prénom !
BONNE CHANCE POUR LE RESTE DE TA FICHE avc

Et j'espère que tu te sentiras comme chez toi ici hurry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Neutre
inter spem et metum
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
08/07/2015
Ϟ Hiboux :
99


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 20:29

Oh yeaaaar ce vava o/ Puis Rosier c'est d'la tuerie quoi !
Bienvenue ici, et bonne chance pour la suite tropdesentiments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Neutre
inter spem et metum
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
13/07/2015
Ϟ Hiboux :
51


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 20:47

Lysianne Merci oh sublime créature, t'es un amour! mexico

Sean Je sais les Rosier déchirent tout, Merci! eheheh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Chief Warlock
DURA LEX, SED LEX
avatar
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
07/04/2015
Ϟ Hiboux :
234


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard Lun 13 Juil - 22:32

Bienvenue dans le monde sorcier !

Personnage très sympa, enfin non mais tu m'as compris yay Viens semez la pagaille avec nous (expression plus utilisée depuis 1985 je sais) et amuse toi bien perv

Tout le staff a l'heureux honneur de te souhaiter la bienvenue sur Imperius Curse.  I love you  - Même Dumbledore et Voldemort sont prêts à faire la fête à coup de baguettes, de flammes et de sang. N'est-ce pas magique, merveilleux ? Petit(e) veinard(e) ! - Tu peux désormais poser tes bagages, retirer tes chaussures, mettre tes pantoufles et ta chemise de nuit ; bref, mets-toi à ton aise, les neutres t'accueillent sans chichis. friends
Si tu veux devenir un sorcier accompli, il suffit de passer par - pour te faire plein d'alliés, d'ennemis et d'amis tout simplement. Crois-moi, ce sera mieux que d'être abandonné, seul au monde, tu vois le genre -, là aussi - beaucoup de sorciers célèbrent ont des journaux intimes ou des carnets de route relatant leurs aventures, sinon, comment peut-on écrire des biographies à leur sujet s'ils n'ont pas gardé leurs souvenirs comme Dumbledore ? -, - sait-on jamais que tu sois de ceux qui hurlent à la pleine lune ou qui rêvent éveillés - et encore si tu n'as pas de partenaire en tête - ce serait dommage que tu ne croises jamais personne sur ton chemin à moins que tu ne sois schizophrène -. Et parce qu'il n'y a pas de quartier sorcier sans un bon pub, n'hésite pas à rejoindre notre pub personnel qui se trouve juste . Pour le reste, prends le temps de découvrir là où tu pourras mettre les pieds.
Si tu as des questions, n'hésite pas à harceler – gentiment évidemment – l'un des membres du staff. Nous sommes là pour ça ! Par contre, ça ne nous dérange pas d'être soudoyées avec des chocogrenouilles ou des dragées de Bertie Crochue. C'est tellement délicieux, vous comprenez !  nyuh

_________________
Ceci est le compte fondateur, merci de ne pas envoyer de mp.
Adressez-vous directement à Phineas Black ou Alexius L. Yaxley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imperius-curse.forumactif.org
 
 
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gadriel Rosier | Beautiful Bastard

Revenir en haut Aller en bas
 
 
 

Gadriel Rosier | Beautiful Bastard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Alors... c'est bien toi ?... [PV Epine de Rosier]
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Nathan Rosier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperius Curse :: Dossiers du Ministère :: dossiers des sorciers :: Sorciers validés-