Partagez | 
 

 exil (cf)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ordre du Phénix
fac et spera
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
02/07/2015
Ϟ Hiboux :
20


MessageSujet: exil (cf) Ven 3 Juil - 12:39


Cinead  Fawkes
NOM : si souvent insulté, opprimé, toisé. un regard en biais, une insulte non voilée, fawkes. premier d'une ligné de moldu, vile sang de bourbe, poison qui coule dans ses veines, malédiction que reflète ses prunelles. aujourd'hui il en est fière le né-moldu, il ne se cambre plus. la tète haute, il clame son nom. PRÉNOM(S) : cinead, l'équation d'une grand-mère bien trop heureuse d’apercevoir son petit-fil avant de rendre son dernier souffle. héritage d'une famille décousue, bien trop étrangère au monde sorcier. ÂGE : aîné des fawkes, relève de la figure paternelle. homme de la maison souvent absent, voir inexistant. défaillant dans cette tâche qu'il s'est imposée, du haut de ses vingt-deux ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : jour de pluie ou de soleil, première aurores ou levée de lune, tout ce dont on se rappelle c'est la naissance du premier fils de la famille. les cris de l'enfant béni, premier sorcier de la famille, retentirent un certain quatorze août, mille-neuf-cent-cinquante-sept dans un hôpital londonien. SANG : né-moldu, bercé et tiraillé par des sentiments contraires. miracle dans un monde, rejeton dans l'autre. enfermé dans une éducation humaniste, cocon aux bords pacifistes. mais vers qui se tourner, vers qui se confier, lorsque l'on vous voit comme phénomène de foire des deux côtés ? malédiction et damnation. et si c'était vrai, et si la souillure grondait dans ses veines, battait dans ses tympans ? MÉTIER : il aborde l'emblème de l'hôpital sainte mangouste sur ses vêtements, le métier de guérisseur s'est imposé comme une évidence à ses yeux. équivalent de médecin chez les moldus, sa famille n'a pas sourcillé. SEXUALITÉ ET STATUT : des souvenirs bien trop présents, un arrière-goût d'avant. célibataire, il a toujours été seul, et ça ne change pas. il n'a jamais vraiment eu de relation avec les demoiselles du monde sorcier, alors, il fréquentait des moldus. pourtant, il y en a une, qui le tient en chaîne, comme si à la seule pensée de son nom, son monde s'effondrait. ANCIENNE MAISON : deux minutes, trois minutes, cinq minutes, six minutes. poufsouffle, que crie le choixpeau magique. parfait représentent des blaireaux, il possède finalement toutes les qualités requises. CAMP : aveuglé par un désir de vengeance, animé par une haine ignorée, il a tout fait pour rentrer dans l'Ordre dés sa création, faisant ainsi parti des Premiers. BAGUETTE : bois de saule, vingt-six virgule trois centimètres, renferme un crin de licorne. plutôt flexible.

1 ~ Que penses-tu de la situation du monde magie imaginée par la Ministre de la Magie, Millicent Bagnold ?

au fond, tu dois bien avouer que tu restes sceptique face à tout ça. certes, c'est une évolution, un pas de plus vers une paix, peut-être illusoire mais possible. rapprocher les moldus du monde sorcier permettrait de changer la société, éveiller les esprits, pourtant ça te paraît presque inimaginable. bien évidement, tu soutiens cette idée mais dans la limite du raisonnable. parce que tu dois bien avouer que ça t'effraie. tu penses aux conséquences, au prix qu'il faudra payer pour cette "intégration". tu connais parfaitement les mentalités et idéaux des deux univers. alors, tu doutes. tu doutes, que ce soit possible. tu pourrais débattre sur l'attitude des sorciers qui oppriment les né-moldus, pourtant tu sais tout aussi bien que cette discrimination à une plus petite échelle, est toute aussi présente dans le monde moldu. alors peut-être que cette vision fonctionnerait sur plusieurs générations, mais cela s'apparente plus à une utopie pour toi.

2 ~ Que penses-tu de toute cette guerre ? Te concerne-t-elle directement ?
elle n'est que le reflet de cette utopie. même toi qui est directement touché par les événements, te demandes si ça en vaut la peine. la guerre est inutile, provoquée par la bêtise de sorciers trop conservateurs. tu ne comprends pas. tu ne comprends pas toutes ces monstruosités. le sang qui coule ne résoudra jamais rien, tu en es persuadé. pourtant, tu te bats, tu prends part à cette guerre. parce qu'à défaut de ton sang souillé, ce sont tes larmes qui coulaient par le passé. tu as toujours été victime de brimades et d’oppression de la part des sang-pur. alors tu aspires aujourd'hui à un monde plus égalitaire. où vous, nés-moldus pourrez enfin vivre librement et respirer le même air que tout les autres sorciers. toutefois, ce projet d’intégration t’effraie. tu as peur, tu ne parviens pas à imaginer ta famille se promener dans les rues du monde sorcier. pourtant, c'est bien de cela qu'il s'agit, intégrer les proches des nés-moldus. alors au fond, tu trouves ça bien trop dangereux.

We've all got both light and dark inside us.
cinead, cinead. il imagine entendre la voix de son père résonner dans sa tète, cinead. parfois il ferme les yeux, et dans son esprit, il se plaît à s'esquisser son visage, son sourire, ses pupilles. il n'avait que douze ans lors de la disparation de son père, alors cinead, il garde toujours un vague souvenir de lui. + cinead est chapeauflou. bravoure, courage et générosité synonyme de la maison griffondor. réfléchi et curieux, reflet de la maison serdaigle. mais c'est finalement sa fidélité, son dévouement et sa gentillesse qui lui offrit une place chez les blaireaux. + en effet, il est gentil, cinead. il aura toujours une plaisanterie en réserve, ou une parole réconfortante pour qui en a besoin. même s'il ne vous connaît pas, il n'hésitera pas à vous tendre la main. au bord de l'inconscience, c'est quelqu'un sur lequel on peut compter même si cela signifie se mettre en danger. + il est à demi-sociable, cinead. il apprécie la solitude dans sa socialisation. jamais seul, toujours à l'écart. cinead, pour remonter la pente, il a su rencontrer les bonnes personnes au bons moments. il est malin, rusé, astucieux, il y a toujours quelque chose derrière ce fin sourire en coin. plus prudent qu’auparavant, secret et en retrait, il ne se laisse plus marcher sur les pieds. le rejeton d'autrefois n'est plus. +  c'est un maniaque cinead. maniaque du rangement. il ne supporte pas le désordre, et a besoin que chaque chose soit à sa place. peut-être est-ce à cause de la manie de sa mère à faire constamment le ménage. au fil du temps, cela a surement fini par déteindre sur la descendance. + il a déjà pensé à s'évader de sa routine, cinead, tout quitter pour parcourir le monde. il rêve de voyages et d'aventures, cinead, persuadé qu'un tas de choses attendent encore d'être découvertes. + véritable passionné de botanique et de potions, où il était particulièrement doué. ce sont ces matières qui le poussèrent d'ailleurs à s'orienter au post de guérisseur. c'est un travailleur hyperactif, cinead. il est toujours au taquet, faisant tout à mille à l'heure. + fervent supporter des Canon de Chudley, malgré leurs désastreux résultats  aux coupes de quidditch, il croit en ce club. passionné et fan, il ne supporte aucune diffamation sur son équipe favorite, parfois cela lui suffit même pour débattre plusieurs heures sur leurs talent incontestable. + il garde toujours sur lui un vieux lecteur de cassettes. objet usé par les années, qu'il n'utilise presque jamais. il le garde prêt de lui, l'observe parfois, l'effleure de ses doigts. ce n'est même plus un objet à ses yeux, mais un symbole. symbole d'une amitié perdue, d'un amour suspendu, et d'une sang-pur défendue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Ordre du Phénix
fac et spera
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
02/07/2015
Ϟ Hiboux :
20


MessageSujet: Re: exil (cf) Ven 3 Juil - 12:40


Until the very end

imagine a place, a miraculous place,
where you could actually change the world.

Tu es seul, assis sur la banquette, le regard tourné vers la fenêtre. Tu ne comprends pas ce qu'il se passe, une boule se forme au creux d'ton estomac. Tu appréhendes la suite, te demandes si tu survivras. Tu ne connais personne ici, et personne ne te connaît. Tu es confronté à un monde qui te surpasse, un univers dans lequel tu n'es qu'étranger. Pourtant, tu es partagé entre des sentiments contraires. La peur qui te ronge l'esprit et l'excitation d'apprendre qui tu es réellement. Parce qu'on t'as dit que tu n'étais pas comme tout le monde, que toi, tu étais spécial. Tu n'es pas comme ton père ou ta mère, loin de leurs préoccupations de policier et d'infirmière. Un être à part, qu'ils t'ont répété. Pourtant tu ne te sens pas si particulier ici, au Poudlard Express. Tout le monde se ressemble, les enfants rigolent, et s'enlacent. Tu t'es fondu dans la masse, tu n'es qu'un gosse de onze ans parmi tout les autres de toute manière. Sauf que toi, tu es seul. Mais c'est pas grave, parce que tu as hâte. Hâte d'apprendre, et de découvrir ce qui t'attend à l'arrivée. Puis, tu relèves la tète, attiré par le son des deux portes qui s'ouvrent. Une petite brune pénètre dans ta bulle, et s’assoie en face de toi. Tu hésites quelques secondes, et enfin, tu prends la parole. Tu la salues, poliment, joyeusement. Et la conversation continue, alimentée par ta seule voix. Elle ne parle pas, et pour cause, tu as l'impression de n’apercevoir ses prunelles que lors des secousses du wagon. Tu essaies de détendre l’atmosphère, alors tu achètes des friandises. Et encore une fois, tu te sens étranger, même dans dans un si petit endroit. Des grenouilles qui sautent partout, et dragées qui s'apparentent à ceux de ton monde. Pourtant, tu n'y touches que pour goûter, et sentir une nouvelle sensation sur ton palet. Le reste, c'est la brune qui les engloutis, sous tes yeux étonnés. Puis tu rigoles, et continues de parler comme si vous vous connaissiez depuis toujours.

+++

En un an, l'école de sorcellerie a bien changé ta vie. Tu acceptes désormais ce que tu es, un sorcier. Parfois, ça te paraît encore étrange quand tu penses à ta famille, à la façon dont ils te regarderont désormais. Tu étais peut-être encore trop naïf à l'époque pour comprendre ce que ta condition changeait dans ta vie, dans leurs vies. La magie semble encore même un peu illusoire pour tes deux petites sœurs qui ne comprennent pas, pour elles tu restes simplement leur grand frère. Tes parents prétendent ne pas te traiter différemment, pourtant tu sais qu'au fond ce n'est pas le cas. Tu le vois, tu le sens. Mais tu n'y prends pas compte parce que tu sais qu'ils sont là pour toi, qu'ils t'accompagnent par la pensée, dans un monde qu'ils ne connaissent pas. Et quel monde. Un monde rythmé par la sorcellerie, la magie, par ce que les moldus esquissent dans leurs imaginaires. Tu as appris un tas de chose, à commencer par ce mot, moldus. Toi, tu es un né-moldu. Et parfois, tu aurais aimé ne pas l'être. Quand tu passes dans les couloirs de l'école, on te regarde, on te toise. Les gens chuchotent sur ton passage, et les plus téméraires d'entre eux, tentent même des sang de bourbes à voix haute. Les sang purs, au fond, ils t’effraient. La pureté de sang, ça te dépasse, tu ne comprends pas encore de quoi il en retourne. Pour toi, ton sang est aussi rouge que ceux des autres. Pourtant tu sais qu'ils seraient prêt à aller loin pour ça. Ce feu qui brûle, tu le vois dans leurs regards mais aussi dans les journaux du monde magique. Alors tu te tais, ne réponds pas à leurs insultes. Tu te cloisonnes avec les élèves de ta maison jaune et noir, sympathises avec ceux qui ne voit pas ton sang, même si tu restes souvent en retrait, dans ton coin, caché par les ombres qui forment un voile autour de toi.  

+++

Joyau de médiocrité, Cinead, tu avais beau côtoyer les recoins les plus sombres du monde, tu ne t’attendais pas à cet événement qui allait chambouler ta vie. Trois jours, quatre jours, cinq jours... où est-il passé bon sang ? Boum, la nouvelle s'écroule de tout son poids sur ta frêle existence. Plus pire qu'une passion qui vous consume, plus pire que l'attente qui vous ronge de l’intérieur, la mort a pour la première fois sonnée à la porte des Fawkes. Ton père n'est désormais plus. Tu vois le regard éteint de ta mère, aperçois les perles qui roulent sur le visage des tes jeunes sœurs. Mort dans l'exercice de ses fonctions, qu'elle répète en boucle. Tu n'y crois pas, alors tu pars, tu t'enfuies, erres parmi les ruelles londoniennes. Tu shootes dans une poubelle, et t'écroules sur le macadam, les mains tremblantes, et cette phrase qui tourne en boucle comme un vieux disque rayé. Cette phrase qui t'hante pendant plusieurs mois ensuite. Si bien que tu ne parviens même plus à rentrer chez toi aux vacances de Noël. Tes yeux se posent sur un lecteur de cassette, celui qu'elle t'a offert pour l’événement. Vous avez passés la soirée ensemble, loin de vos mondes respectifs. Tu en avais besoin, de son soutien. C'est sa simple présence qui te redonne le sourire. Mais parfois, tu le vois. Parfois, il est infranchissable ce fossé qui vous éloigne. Votre sang, qui n'est pas le même, tu as l'impression qu'il forme une barrière de mile mètre entre vous. Elle a ses amis qui te haïssent sans aucun doute, et tu as les tiens qui ne la voient que comme une peste de sang-pur aux couleurs vertes et argentées. Tu souffles, et passes ton doigts sur l'objet. T'es content malgré tout, elle a surpassé son dégoût pour toi, elle s'est faite violence pour t'offrir un objet moldu. Et ça, c'est la preuve que votre amitié vaut mieux qu'une stupide guerre de sang.

+++

Depuis le décès de ton père, tu attendais comme religieusement le jour où tu pourrais enfin te rendre utile au monde. Le soir, parfois, tu avais l'impression de te prendre les pieds dans son fantôme. Comme s'il était encore là, prés de toi, à veiller sur chacun de tes mouvements. Mais ça, c'était juste dans ta tète, et tu le savais. Alors tu n'attendis pas bien longtemps avant de prendre ta vie en main, loin du monde moldu. L'école de magie terminé, tu es devenue guérisseur, t'installant dans le Londres sorcier. La seule ombre au tableau était tes deux petites sœurs. Tu as eu beaucoup de mal à les quitter, elles étaient la prunelle de tes yeux après tout. Alors à chaque fois que tu perds ton regard dans le vide, l'image de ces deux jeunes filles apparaît à ton esprit comme une douce mélodie, comme le symbole d'un amour indescriptible. 
« Cents mètres à gauche du plus grand arbre de la forêt. Puis six pas tout droit, enfin tourne ta tète à droite » « Et... ça y'est ! Tu le vois ? Tu le vois l'arbre hein, Cinead ? », tu as les yeux fermés. Tu t'imagines au milieu de la forêt, accompagné des deux demoiselles. C'est le petit jardin secret que les deux jeunes filles t'ont fait découvrir il y a quelques années maintenant. Tu peux parfaitement apercevoir les sourires qui s'esquissent sur leurs lèvres, et entendre leurs rires qui retentissent entre les arbres. Elles ont ce don, ce don de s'amuser pour un rien. Et même si leur précieux père a perdu la vie, elles ne sombrent pas dans la tristesse. Certes, elles se sentent dévastées mais malgré leurs jeunes âges, elles ne perdent pas cette joie de vivre. Et c'est sûrement ce que tu admires le plus chez elles. Lorsque ta vie dans le monde magique prit un tournant important, tu leur promis de revenir souvent les voir. Encore aujourd'hui, tu essaies d'être plus présent pour ta famille, pourtant tu n'y parviens pas. Tes absences à répétition, ton implication dans le monde magique sont dû aux différents événements qui s'accumulent, canalisant toute ton attention. Tu t'es toujours senti très concerné par la situation du monde magique, et pour cause, tu fais partis du groupe visé par l'armée du mage noir. Alors, lorsque tu as entendu parler de la création d'une organisation créée par Dumbledore, tu as tout fait pour la rejoindre. L'Ordre, défend des valeurs auxquelles tu crois, symbolise ce en quoi tu n'as jamais douté. Tu serais prêt à tout pour la cause de l'ordre, quitte à mettre ta vie en danger. Parfois même, tu te demandes jusqu'où tu serais prêt à aller, et si cette haine est justifiée. Tu ne les vois plus que comme des ennemis, tout ceux qui par le passé, t'ont abaissé, te réduisant à un moins que rien. Tu ne comprends pas, cette lueur qui brillent dans tes prunelles. Ce feu qui ronge les yeux, tu ne le connais que trop bien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Neutre
inter spem et metum
avatar
Ϟ Champ libre :
Now he's moving close,
My heart in my throat.
I won't say a word,
But I think he knows...
That I've hardly slept,
Since the night he left.
His body always kept,
Mine inside of it.
Keep the nightmares out,
Give me mouth to mouth.



Ϟ Sorcier depuis :
17/05/2015
Ϟ Hiboux :
544


MessageSujet: Re: exil (cf) Ven 3 Juil - 12:50

Bienvenu yay
Tout d'abord, je te le dis, très bon choix très très très bon choix de scénario big grin
J'espère que tu te sentiras comme chez toi ici et surtout bonne chance pour ta fiche cutie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: exil (cf) Ven 3 Juil - 13:08

ce personnage promet tellement cutie
bienvenue ici et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Neutre
inter spem et metum
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
09/05/2015
Ϟ Hiboux :
311


MessageSujet: Re: exil (cf) Ven 3 Juil - 13:17

AH CE SCENA agreu c'est nos petites selwyn qui doivent être contentes, très bon choix perv cutie en plus ils sont de la même promo à poudlard, même si je ne connais pas encore ta maison, on se trouvera un petit lien yay
BIENVENUE et bonne chance pour ta ficheeeeee :heartlove:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: exil (cf) Ven 3 Juil - 13:39

bienvenu **
j'ai lu le scénario quand j'ai vu qu'il était tenté, super choix cutie
bonne chance pour ta fiche awi
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Mangemort
corruptus in extremis
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
08/05/2015
Ϟ Hiboux :
140


MessageSujet: Re: exil (cf) Ven 3 Juil - 13:52

:heartlove: :heartlove: :heartlove: :heartlove: :heartlove: :heartlove: :heartlove:
encore bienvenue sur le forum et encore merci de tenter le scénario. lovee love eyes hurry
si tu as des questions, n'hésite pas à me harceler (ou Aileen aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: exil (cf) Ven 3 Juil - 14:01

Super choix de scénario hurry
En plus tu fais des heureuses cutie
Bienvenue et bon courage pour ta fiche awi
On se trouvera un lien j'espère !
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: exil (cf) Ven 3 Juil - 16:18

avc avc avc avc avc avc avc avc avc hurry hurry hurry hurry hurry hurry hurry hurry hurry nyuh nyuh nyuh nyuh nyuh nyuh nyuh nyuh nyuh yeahh yeahh yeahh yeahh yeahh yeahh yeahh yeahh yeahh
MON BEAU-FRÈRE ! Parce que, oui, un jour, tu le deviendras. siffle
Bon courage pour ta fichette et comme l'a dit Lacey, n'hésite pas à nous mpotter si tu as la moindre question, mais Phineas aussi si tu le désires. clap clap
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Mangemort
corruptus in extremis
avatar
Ϟ Champ libre :

Quand tes rêves t'échappent et que les seuls qui se réalisent sont les pires de tous et que le sang se fige. je veux cacher la vérité mais avec ce monstre à l'intérieur il n'y a nulle part où aller. ne t'approche pas trop c'est sombre à l'intérieur, c'est là que se cachent nos démons

Ϟ Sorcier depuis :
14/05/2015
Ϟ Hiboux :
249


MessageSujet: Re: exil (cf) Ven 3 Juil - 17:14

Bienvenue I love you Un scenario est évidemment un très bon choix (a) Mais tu fais deux heureuses d'un coup alors c'est encore plus un bon choix Et Grant est tellement choux cutie Bref bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: exil (cf) Ven 3 Juil - 19:43

Ce prenom :heartlove: & ce vava tropdesentiments : JE SUIS FAN lovee

Bienvenue sur IC & bon courage pour ta fiche pompom

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Neutre
inter spem et metum
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
23/06/2015
Ϟ Hiboux :
134


MessageSujet: Re: exil (cf) Ven 3 Juil - 19:54

Encore un beau mâle What a Face

Bienvenue et courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Ordre du Phénix
fac et spera
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
02/07/2015
Ϟ Hiboux :
20


MessageSujet: Re: exil (cf) Dim 5 Juil - 12:44

dites donc, y'a du beau monde ici ! yay
en tout cas merci pour vos messages, ça fait plaisir love eyes love eyes. je ne vous réponds pas individuellement mais le cœur y est :heartlove:.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: exil (cf) Dim 5 Juil - 13:55

Cette fiche est un amuse bouche exquis. WELCOME YOUUUUUUUU.
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: exil (cf) Dim 5 Juil - 14:21

Bienvenue sur le forum et courage pour ta fiche.
Je plussoie le choix du scenario est super ♥
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Ordre du Phénix
fac et spera
avatar
Ϟ Sorcier depuis :
02/07/2015
Ϟ Hiboux :
20


MessageSujet: Re: exil (cf) Lun 6 Juil - 20:46

merci vous deux awi I love you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
Chief Warlock
DURA LEX, SED LEX
avatar
Ϟ Champ libre :

Ϟ Sorcier depuis :
07/04/2015
Ϟ Hiboux :
234


MessageSujet: Re: exil (cf) Mer 8 Juil - 2:49

Bienvenue dans le monde sorcier !

Aileen est ravie d'avoir enfin son beau-frère ! yay Du coup, je te valide avec joie et espère pouvoir rapidement faire un RP entre Cinead et elle. siffle

Tout le staff a l'heureux honneur de te souhaiter la bienvenue sur Imperius Curse. I love you - Même Dumbledore et Voldemort sont prêts à faire la fête à coup de baguettes, de flammes et de sang. N'est-ce pas magique, merveilleux ? Petit(e) veinard(e) ! - Tu peux désormais poser tes bagages, retirer tes chaussures, mettre tes pantoufles et ta chemise de nuit ; bref, mets-toi à ton aise, les membres de l'Ordre du Phénix t'accueillent sans chichis. friends
Si tu veux devenir un sorcier accompli, il suffit de passer par - pour te faire plein d'alliés, d'ennemis et d'amis tout simplement. Crois-moi, ce sera mieux que d'être abandonné, seul au monde, tu vois le genre -, là aussi - beaucoup de sorciers célèbrent ont des journaux intimes ou des carnets de route relatant leurs aventures, sinon, comment peut-on écrire des biographies à leur sujet s'ils n'ont pas gardé leurs souvenirs comme Dumbledore ? -, - sait-on jamais que tu sois de ceux qui hurlent à la pleine lune ou qui rêvent éveillés - et encore si tu n'as pas de partenaire en tête - ce serait dommage que tu ne croises jamais personne sur ton chemin à moins que tu ne sois schizophrène -. Et parce qu'il n'y a pas de quartier sorcier sans un bon pub, n'hésite pas à rejoindre notre pub personnel qui se trouve juste . Pour le reste, prends le temps de découvrir là où tu pourras mettre les pieds.
Si tu as des questions, n'hésite pas à harceler – gentiment évidemment – l'un des membres du staff. Nous sommes là pour ça ! Par contre, ça ne nous dérange pas d'être soudoyées avec des chocogrenouilles ou des dragées de Bertie Crochue. C'est tellement délicieux, vous comprenez ! nyuh

_________________
Ceci est le compte fondateur, merci de ne pas envoyer de mp.
Adressez-vous directement à Phineas Black ou Alexius L. Yaxley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imperius-curse.forumactif.org
 
 
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: exil (cf)

Revenir en haut Aller en bas
 
 
 

exil (cf)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» TRAITE GARDER J B ARISTIDE EN EXIL ! FUNERAILLES OFFICIELLES POUR D . BERROUET
» Malgré l’exil, Aristide reste au centre de la politique en Haiti
» En Haïti, le désespoir pousse à l'exil malgré les risques
» L'exil est une espèce de longue insomnie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperius Curse :: Dossiers du Ministère :: dossiers des sorciers :: Sorciers validés-